Loi de la vibration

Le libre-arbitre

Lors de mon émission chez Bob vous dit la vérité, je racontais à Yves Carra que lorsque je prévoyais un atelier, environ un mois avant, on m’orientait vers un enseignement spirituel en particulier en fonction de ce qu'aurait besoin d’entendre les personnes qui assisteraient au stage.

La première pensée qui lui est venu à l’esprit est qu’il n’y a donc pas de libre-arbitre puisque les Anges savent longtemps à l’avance qui viendra au stage et ce qu’il faut enseigner.

En réalité, le libre-arbitre ne commence pas avec la manifestation. La manifestation dans le monde physique arrive après qu’une vibration est émise. Parfois une seconde après, parfois des années après.

Dans le cas précis qui nous occupe que ce passe-t-il ? J’émets l’intention de faire un stage, ce désir représente une vibration qui rencontre la vibration de tous ceux qui attendent un stage de ce type. Ces vibrations s’unissent et sont perçues par le monde spirituel qui souhaite nous assister dans notre chemin d’expansion. Je dis bien chemin d’expansion et non chemin spirituel. Pourquoi ? Bien souvent, pour les personnes qui s’intéressent à la spiritualité, la vie manifestée est faite pour apprendre, comprendre, réparer, guérir… Or, en tant qu’extension de la Source, nous sommes des points d’expansion de la Source, tout ce que nous vivons, expérimentons, goûtons, sentons, ressentons, rêvons… sert à son expansion.

Dès que le monde spirituel perçoit ces vibrations en action et en harmonie, il entre en action pour nous apporter l’aide dont nous avons besoin : à moi, les mots et expériences qui répondront aux besoins de ceux qui viennent à moi, aux particpants, l'envie de faire le stage.

Tout ce que nous manifestons provient d’un désir qui est émis bien en amont. Le libre-arbitre ne se mesure pas à ce que nous manifestons mais à la vibration du désir, de l’intention que nous émettons.

Si je souhaite un travail épanouissant, j’en émets le souhait, l’Univers entend cette vibration et me met en résonnance avec le travail idéal. Si je suis alignée avec mon désir, c'est-à-dire si je n’ai pas de résistance comme « comment ça se fera ?, je n’ai pas les compétences, il faut des gens plus qualifiés que moi, il faut que je me forme, de toutes façons il me faudrait aller dans une autre ville, il faut que je parle anglais… », je tomberai sur la bonne annonce « par hasard », un ami qui travaille pour l’entreprise faite pour moi et que je n’ai pas vu depuis très longtemps a soudain envie de m’appeler…

Et il en est de même pour tous nos désirs.

Le libre-arbitre ne réside pas dans le choix de la manifestation mais dans nos désirs. Je choisis ce que je veux ressentir, ce que je veux vivre et l’Univers répond en faisant correspondre les vibrations.

  • 3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires

  • Nanou
    • 1. Nanou Le 25/01/2016
    Je découvre ton site. J'adore tes articles, c'est nouveau, c'est frais, tu nous obliges
    à travailler sur nous mais j'aime bien. Je ne dis pas que j'aurai le courage mais ça me donne envie en tout cas !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau