Flamme jumelle 5

Les flammes jumelles suite

Suite à mon article sur les flammes jumelles, j'ai reçu des commentaires qui m'ont permis d'aller plus loin que mon article. J'en fais donc un nouvel article. Si vous souhaitez poser des questions ou témoigner, laissez-moi vos commentaires sur l'article "les flammes jumelles", je les rajouterai dans ici.

1. Johanna 02/02/2016

Chère Sophie,

Comme je l'ai écrit dans mon article, une relation de flamme jumelle requiert une grande maturité spirituelle pour être vécue sur ce plan car elle s'exprime à travers de très hautes vibrations, de très hautes énergies. Lorsque l'un des deux ou les deux manquent de cette maturité ou sont encore enfermées dans leurs schémas mentaux, émotionnels, dans leurs croyances, vivre cette relation engendre de trop grandes souffrances. Ils seront à fleur de peau et vivront sous tension en permanence, toutes leurs blessures seront béantes car les émotions de basses vibrations ne supporteront pas la présence de l'énergie d'amour dégagée par l'union des flammes jumelles. Alors, vraiment, je ne crois pas qu'il faille regretter de n'avoir pu vivre cette relation dans le plan terrestre. Comme Eddy l'a si joliment décrit, l'amour des flammes jumelles est éternel, rien ne peut l'éteindre. Rien. Parfois, deux flammes jumelles décident de se rencontrer à un moment de leur histoire pour s'obliger à opérer des changements radicaux qu'elles n'auraient jamais eu le courage de faire. Après cette rencontre, elles n'ont plus le choix, soit elles travaillent sur leur émotions, changent leur vie, soit elles meurent, littéralement ou symboliquement. Il n'est pas rare que l'on me dise que c'est après une telle rencontre que les flammes jumelles ont décidé de s'orienter vers la spiritualité. D'un point de vue humain, la fin d'une telle relation est vécue comme un cauchemar, une douleur sans fin, un véritable désespoir, mais d'un point de vue spirituel, c'est le début d'une nouvelle étape passionnante pour l'une comme pour l'autre. Si, au lieu de se lamenter sur la perte, les flammes jumelles cherchent le moyen de vivre cet amour-là de façon harmonieuse, elles finiront par en trouver le chemin et soit elles se retrouveront, soit sera mis sur leur route un être avec lequel elles connaîtront un amour exceptionnel car il sera emprunt de ce qu'auront vécu les flammes jumelles lors de leur relation. Si on a l'impression que les relations suivantes sont fades, c'est parce toute l'attention est focalisée sur tout ce qui manque, tout ce qui a été perdu et non sur ce qu'on a gagné : le fait de savoir dans sa chair, dans son cœur, dans ses cellules qu'un tel amour existe, qu'il est possible. Même si vous ne le vivez pas avec votre flamme jumelle, soyez sûr que si vous en émettez le désir et que vous le maintenez en vous, vous rencontrerez une personne qui répondra à vos attentes, la douleur en moins. Au lieu d'aller vers une nouvelle relation par dépit, on y va avec l'envie de vivre quelque chose d'aussi fort mais avec plus d'harmonie, plus de paix, plus de communication... et cela arrivera.
Donc, à moins d'être drogué à la souffrance, et beaucoup d'entre nous le sommes, la rencontre avec une flamme jumelle est en réalité une merveilleuse promesse qui dit : voyez tout ce qui vous attend, et bien plus encore, lorsque vous aurez fait votre nettoyage émotionnel, lorsque vous vous serez débarrassé des croyances qui ne vous servent plus, lorsque vous serez le vrai vous. Alors, prenez le temps qu'il vous faut pour faire ce travail et rendez-vous compte de ce qui vous attend. Et encore une fois, ce peut aussi être avec votre flamme jumelle...

Flamme jumelle jpg 3 2. Sophie M 02/02/2016

Bonjour Johanna,

Je voudrais savoir si certaines flammes jumelles arrivent à vivre ensemble. J'ai rencontré la mienne, et comme Eddy, la fin de cette histoire m'a écrasée, écrabouillée. Je me suis dirigée vers la spiritualité à corps perdu pour comprendre ce qu'il m'était tombé dessus. J'ai fini par reprendre le dessus, je pense que j'ai réussi parce que je vais globalement bien mais je suis toujours connectée à lui, je n'arrive pas à l'oublier, à vivre des relations épanouissantes parce que j'ai l'impression que je ne ressentirai plus jamais ce que j'ai eu avec lui. J'ai l'impression que c'est ce que tu dis, c'est tellement puissant que c'est insurmontable. Je suis presque sûre que 5 secondes avant ma mort, je l'attendrai encore. ça me ferait du bien de savoir que certains couples arrivent à s'en sortir et à vivre une belle histoire. Parce que cet amour là est au-dessus de tout ce qu'on peut imaginer quand on ne l'a pas vécu.

 

Flamme jumelle 4  3. Johanna 31/01/2016

Cher cher cher Eddy,

Je suis très touchée que tu aies choisi mon site pour offrir ce très beau et très poétique témoignage. Puisses-tu comprendre le sens de ce que tu as vécu, puisses-tu sortir de l'énergie du regret, puisses-tu retrouver le goût de la vie.
Je t'envoie mes plus belles pensées.
J'espère continuer de te servir à travers mes articles.
Mille mercis cher Eddy.

 Flamme jumelle 2 4. Eddy 31/01/2016

Bonjour Johanna,
Tout d'abord, merci pour tous tes articles. Tu donnes l'impression de vraiment connaître l'âme humaine. J'apprends beaucoup et ton site est une référence spirituelle pour moi.

Je veux apporter mon témoignage sur le sujet des flammes jumelles. A l'âge de 26 ans, j'ai rencontré ma flamme jumelle lors d'un déplacement au Mexique. Je ne peux pas dire que nous sommes tombés amoureux, c'était beaucoup plus que ça. Je sentais que mon corps était le sien, je sentais que sa chair était la mienne, c'était mon autre moi, je n'avais pas envie d'apprendre à la connaître, c'était inutile, nous nous connaissions. C'est quelque chose d'indescriptible et que je n'ai jamais réussi à faire comprendre à quelqu'un. Le problème est que j'étais déjà marié, nous avions un petit garçon, nous venions d'acheter une maison, ma société était en plein essor, j'avais une vie sociale riche... tout pour être heureux. Lorsque j'ai dû dire au revoir à Gabriela, je me suis senti déchiré en mille morceaux parce que je savais que c'était des adieux, je savais que je ne trouverai jamais la force de tout quitter, même pour mon éternelle. Je suis rentré en France, je n'étais plus le même, je n'arrivais plus à être présent pour ceux que je disais aimer. Je faisais tout comme un robot. Gabriela m'envoyait des lettres au bureau, je ne les ouvrais même pas. J'avais trop peur d'avoir mal, j'avais trop peur de craquer et de tout laisser tomber pour la rejoindre. Je n'écoutais pas mon cœur mais la folie de ma raison. Le résultat est que 23 ans plus tard, je n'ai jamais oublié Gabriela, elle vit en moi à chaque seconde. J'ai rendu ma femme malheureuse parce que je n'ai jamais pu l'aimer comme elle le méritait, elle a fini par aller chercher l’amour dans les bras d’un autre et m'a quitté. Je riais, vivais, mais en réalité, je ne prenais goût à rien. Et même si je n'ai jamais eu de nouvelle de Gabriela, je sais que je lui ai fait vivre un enfer, je l'ai abandonnée. Aujourd'hui, j'ai 49 ans, j'ai l'impression d'être passé à côté de tout pour un statut social. Pour ne pas faire de mal aux autres et en réalité, c'est tout ce que j'ai fait. A la suite de mon divorce, j'ai entamé un chemin spirituel et j'ai réussi à accepter tous les aspects de ma vie sauf mon histoire avec Gabriela, avec ma flamme jumelle, mon éternelle comme je l'appelle dans mon cœur. Le fait de trouver la force de faire ce témoignage me permet de continuer de la faire exister. Je ne veux pas donner de conseil, mais je veux dire que j'ai l'impression d'avoir tué une partie de moi, sans doute la plus belle, la plus vivante. Comme tu le dis très bien, cet amour nécessite du courage et j'en avais pas. Pas à cet âge là en tout cas. Je ne sais même pas si on peut appeler cela de l'amour, il faudrait inventer un autre mot. Pour moi, c'est l'Éternité que j'ai trouvé en Gabriela, pas l'amour comme on le voit dans les films ou ce que j’ai ressenti avec les femmes qui ont traversé ma vie.

Merci encore pour ton merveilleux cœur Johanna.

  • 2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires

  • caro
    • 1. caro Le 21/06/2016
    Bonjour à tous,
    J'ai pris connaissance de vos témoignages, ils sont touchants et celui d'Eddy me parle plus particulièrement.
    J'éprouve les mêmes émotions vis à vis de ma jumelle, sans elle il me manque une partie de moi...Difficile et douloureux d'en parler mais rassurant de savoir que ce n'est pas mon imagination qui m'a joué des tours mais que cela existe bel et bien et que je ne suis pas "folle".
    Merci
  • nadia
    • 2. nadia Le 21/05/2016
    bonjour,
    tout d'abord merci infiniment pour permettre aux personnes qui se retrouvent face à cette délectation exceptionnelle de leur âme, de pouvoir y donner du sens et des raisons. Je suis dans cette accélération de conscience, depuis janvier 2016, le temps a pris une autre mesure, l'espace temps aussi. On vit à 3000 kms l'un de l'autre mais nous sommes connectés en permanence. Et les évolutions de notre connexion sont incroyables, indescriptibles. Nous ressentons cette force de l'amour et en même temps, on sait que le temps peut s'arrêter, on n'est pas encore prêt à se retrouver, physiquement. On a communiqué jusqu'à présent par Whatsup, messages, vocaux et téléphone, et notre relation est si belle, d'un amour incommensurable. Il a commencé à écrire sa vie, très joliment, j'ai développé davantage mes méditations (niveau 2, reiki).
    Aujourd'hui, je veux me consacrer à des actions caritatives, je veux juste pouvoir faire du bien et être utile aux autres, le sourire des autres étant ma récompense. Je sais que l'homme de ma vie, ma flamme Jumelle, m'aime si fort et c'est tout ce qui compte. Un jour on se retrouvera, quand on sera prêt. Partager avec vous est un honneur.Merci encore
  • Sophie M
    • 3. Sophie M Le 03/02/2016
    Bonjour Johanna,

    Je comprends ta réponse intellectuellement mais il y a en moi un refus physique de ce que tu dis. Une partie de moi est d'accord et une autre est très en colère contre toi parce que j'ai l'impression que tu me voles mon amour. Peut-être que oui, je suis droguée à la souffrance, cette notion me parle beaucoup puisque je ne me suis jamais demandé si je pouvais arrêter de souffrir. Mais si vraiment une solution à ce que je vis existe alors je demande de l'aide à mes guides pour me la montrer.

    Merci Johanna pour tes éclairages et l'espoir que tu nous donnes à travers tes écrits.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau