Culpalite se sentir coupable

La culpabilité

Texte canalisé

 "Il arrive bien souvent que vous fassiez énormément d'effort pour obtenir une vie meilleure et pourtant vous n'y parvenez pas, au contraire, tout à l'air de comploter contre vous pour vous détourner de cette vie dont vous rêvez. En réalité, cela arrive lorsque les aspirations de votre âme entre en conflit avec celles de votre ego. Il est primordial d'aller vers les désirs de votre âme. Et vous savez que vous suivez ses souhaits les plus impérieux lorsque vous souriez, êtes profondément calme en songeant à vos projets. Une fois en accord avec votre âme, tout sera mis en branle dans l'Univers pour la réalisation de vos désirs.

Mais pour vous libérer de l'emprise que l'ego a sur vous, vous avez besoin de vous libérer de la culpabilité. Vous savez que vous vous sentez coupable lorsque vous éprouvez de la colère, de la honte, du stress, de la nervosité, lorsque vos pensées tournent en rond autour d'un événement passé, lorsque vous attirez dans votre vie des circonstances d'agression, de soumission... Si tel est le cas, dites intérieurement "Je suis un enfant de Dieu, je suis parfait". Ressentez cette phrase, entendez-la résonner dans vos cellules.

Pour "expier" cette culpabilité, vous avez créé un système complexe où certains peuples souffrent d'avantage que d'autres. Ainsi, lorsque vous considérez que vous devez revenir pour "payer" vos erreurs, vous choisissez une incarnation parmi ces peuples.

Comprenez-nous, nous ne vous demandons pas de nier votre vie actuelle et les problèmes que vous y rencontrez. Nous vous demandons de prendre le temps de vous regarder. Imaginez-vous flotter au-dessus de votre corps et vous regarder mener l'existence que vous souhaitez. Le matin, soyez un observateur émerveillé par vous-même.

Entendez comme vous pouvez être loquace pour décrire les désagréments de votre vie, engendrant ainsi des émotions qui imprègnent profondément votre corps et laissent des traces négatives dans la construction de votre avenir.

Soyez plutôt en verve quand il s'agit de parler de vos souhaits, de vos passions, amours, de tout ce que vous pensez pouvoir vous rendre heureux. Sentez comme vos cellules vous en sont reconnaissantes.

Ce qui nous importe est que vous retrouviez le chemin de la Lumière et au final, tout étant un, quelle que soit la forme que vous choisissiez pour y parvenir, tout est parfait. Point n'est besoin de ressentir de culpabilité.

Notre souhait n'est pas de vous orienter vers une nouvelle croyance mais vers vous-même, vers l'Esprit pur qui est en vous et en qui vous êtes, vers votre divinité. 

C'est la culpabilité qui vous empêche d'être, de dire votre vérité. 

Il ne s'agit pas de ne pas se sentir coupable lorsqu'un crime est commis mais de comprendre que sans la culpabilité, il n'y a pas d'atrocité, pas d'agressivité, pas de maladie.

Regardez-vous tel que nous vous voyons chers Êtres lumineux et divins. Vous n'avez rien à payer, juste à retrouver l'amour en votre sein.

Connaissez la paix et l'amour. Brillez.

Merci infiniment.

 

  • 6 votes. Moyenne 3.83 sur 5.

Commentaires

  • Johanna
    • 1. Johanna Le 07/05/2015
    Bonjour Jean-Marc,

    Je comprends parfaitement ce que vous ressentez. Lorsqu'on est un être sensible, un être empathique, on entre en résonance avec tout ce que l'on voit.
    Pourtant, vous entrez en résonance avec les autres par le biais de la culpabilité non parce qu'ils sont malheureux mais à cause de vos propres croyances.
    Je reprends l'exemple que vous me citez de la femme de ménage noire : Cette femme pourrait être arrivée d'un pays africain il y a 2 ans, elle pourrait bénir le ciel tous les jours de sa vie pour avoir eu la chance de venir en France, d'avoir des papiers qui lui permette de rester dans ce pays, d'avoir trouvé un travail qui la nourrisse elle, ses enfants et sa mère restée en Afrique et qui ne peut plus subvenir à ses besoin. Au lieu d'éprouver de la culpabilité, vous pourriez lui sourire affectueusement pour rendre hommage à son courage d'avoir cru suffisamment pour se battre et avoir réussi à sortir de sa condition première. Peut-être que dans quelques années, cette femme ouvrira un restaurant, une boutique.
    Vous ne savez pas, vous ne faites que transposez sur elle vos propres croyances.

    Je vous conseille vivement de lire l'article sur les croyances et de faire l'exercice qui est proposé. Vous ne pouvez devenir créateur de vos désirs de là où vous vous positionner.

    L'amour, c'est regarder l'autre dans son plus beau potentiel, non pas dans ce que vous croyez être des faiblesses.

    Bien à vous,
    Johanna.
  • Jean-Marc
    • 2. Jean-Marc Le 06/05/2015
    J'aime bien ce texte. Mais il ne dit pas comment on fait pour ne plus se sentir coupable. Je me sens coupable quand j'ai un sandwich dans la main et que je passe devant un sdf, je me sens coupable quand la femme de ménage noire de mon boulot vient prendre la poubelle de sous mes pieds pour la vider, je me sens coupable 20 fois par jour. Je sais que je ne devrais pas, je comprends intellectuellement que chacun choisi son incarnation, ses expériences. Je lis des tas de livres spirituels mais aucun ne m'explique comment faire.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau